La pyramide de chaussures

Pyramide de chaussures contre les bombardements des civils / Handicap International

24 ans qu’elle symbolise la mobilisation citoyenne contre les armes qui tuent, blessent et brisent des vies à l’aveugle.

La Pyramide de chaussures est organisée chaque année par Handicap International dans plusieurs villes françaises pour sensibiliser les citoyens aux conséquences effroyables des mines, des bombes à sous-munitions et de l’utilisation des armes explosives en zones peuplées.

Depuis ses débuts, Handicap International a fait le pari qu’une mobilisation citoyenne de masse pouvait venir à bout des plus grands combats. En 1997 et 2008, ce pari fou a fait ses preuves. Grâce à la mobilisation de millions de citoyens à travers le monde, les traités d’Ottawa (1997) et d’Oslo (2008) ont permis d’interdire respectivement les mines antipersonnel et les bombes à sous-munitions.

Aujourd’hui, plus que jamais, le combat continue pour que cessent les bombardements des civils. Votre signature est notre arme !
Signez la pétition
Un événement fort de sens et de symboles

La chaussure représente le pied, la jambe arrachée ou la vie perdue de milliers de civils innocents suite à l’explosion d’une arme explosive. En 1995, Handicap International a eu l’idée originale d’ériger une Pyramide pour symboliser et commémorer les nouvelles victimes recensées chaque année.

Pyramide de chaussures 2018

Les week-ends de septembre, 15 villes françaises mobilisées contre les bombardements des civils

Depuis 24 ans, Handicap International invite le grand public à ériger des Pyramides de chaussures.

2018 ne dérogera pas à la règle et les Pyramides partent en tournée dans la France tout au long du mois de septembre. Notez les dates dès aujourd’hui !

Tout savoir sur les 24es Pyramides de chaussures : villes, dates, lieux, programmes, carte interactive, etc.

pyramide-de-chaussures.fr

Lancer de chaussure, Lyon, 2012.
© P. Grappin / Handicap International

Signature de pétition, Lyon, 2013.
© P. Grappin / Handicap International

Démonstration de déminage. Lyon, 2013.
© P. Grappin / Handicap International

LE MASSACRE DES CIVILS N’EST PAS UNE FATALITÉ

L’obtention du Traité d’Ottawa interdisant les mines (1997) et celui d’Oslo interdisant les bombes à sous munitions (2008), nous rappelle que nous avons le pouvoir de changer les choses !

Vous aussi,
mobilisez-vous !

Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter pour suivre les avancées du combat et tout savoir des actions de Handicap International France.

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux :

Votre voix compte !

Ensemble, agissons pour les victimes des armes explosives en zones peuplées. Non aux bombardements des civils !

Signez la pétition !

StopPartagez le combat

Aidez-nous à protéger les civils !